GREEN SmartMove

Kamikatsu : le village zéro déchet

On peut qualifier le zéro déchet d’un mouvement responsable qui consiste à réduire, réutiliser, trier, recycler et composter ses déchets. Nous produisons des déchets en masse, quotidiennement et sans en être toujours conscient. Leur gestion est une obligation pour les communes, mais plus qu’un coût ou qu’une question logistique, le problème des déchets est aussi un fardeau pour l’environnement.

Dans les années 90 au Japon, une loi interdisant l’incinération ouverte a déclenché un mouvement zéro déchet remarquable au milieu des montagnes et des rizières. Sur l’île de Shikoru, un petit village de 1700 habitants est progressivement devenu un modèle zéro déchet mondial. Étant donné le budget modeste de ce village appelé Kamikatsu et en réponse à la loi sur l’incinération, la municipalité a rapidement éduqué ses résidents au tri sélectif pour la gestion des déchets. En 2003 ce village s’est officiellement engagé dans le zéro déchet.

Les résidents de Kamikatsu sont très impliqués dans cette gestion minutieuse des déchets. Avant de se débarrasser d’une bouteille en plastique par exemple, il faut en retirer l’étiquette et le bouchon qui ne vont pas dans la même poubelle. Il existe 45 différentes catégories pour le recyclage, et les habitants doivent eux-mêmes se rendre au centre pour déposer leurs déchets.  Ils nettoient aussi tous les déchets qui auraient pu être en contact avec des aliments. Les commerçants s’adonnent eux aussi au zéro déchet, un label « Zero Waste Accreditation » a d’ailleurs été imaginé par la municipalité. Pour l’obtenir, un commerce doit donner l’exemple en adoptant un comportement zéro déchet et déterminer des objectifs à atteindre.